facebooktwitteryoutube logo

 

BT newsletter Consultez la 111ème lettre d’info hebdomadaire

Les bureaux de la fédération seront fermés les 30 avril et 7 mai prochain

Madame, Monsieur,

La lecture du communiqué du 18 janvier publié par notre président national Willy Schraen m’attriste au plus haut point. Il résume une situation grotesque dont les victimes sont une fois de plus les chasseurs de migrateurs.

Alors que nous travaillons depuis plusieurs mois sur une demande de dérogation pour la chasse des oies en février tout à fait recevable, nous nous sommes confrontés à la position intransigeante de notre ministre de l’Écologie Nicolas Hulot. Nous ne pouvions accepter ce chantage qui consistait à permettre la chasse des oies contre la suppression des mustélidés et du renard de la liste des espèces « nuisibles ».

 

Obtenir une dérogation à titre scientifique en préparation du plan de gestion adaptatif des oies, alors que les populations sont en pleine expansion et causent en Europe des dégâts considérables aux cultures, était du bon sens, mais les politiques en ont décidé autrement. Nous en tirerons les conséquences.

Néanmoins, je considère, comme notre président national, que les manifestations dans ce contexte n’apporteront pas de résultats. Nous avons résolument fait le choix des études scientifiques pour progresser dans nos revendications, car nous sommes des chasseurs responsables.

J’espère, Madame, Monsieur, que nous pourrons compter sur votre soutien pour qu’enfin cette situation tout à fait délirante, cesse au plus vite.

Comptant sur votre soutien,

Veuillez agréer, Madame la Députée, l’expression de mes meilleurs sentiments.

Le Président de la FDC76,

Alain Durand